Archive | methode pour arreter de fumer RSS feed for this section

Pratiquée depuis 20 ans

24 Jul

C’est bien un premier traitement peu efficace qui amenent les patients dans mon cabinet, ou pour une aide complémentaire.
Il arrive qu’en une seule séance, nous parvenons à ce que le patient abandonne la cigarette,
en général, j’obtiens de bons résultats en deux à cinq séances”, constate le Dr Sébastien Forficule, auriculothérapeute.
Quelques aiguilles sur l’oreille, ça marche aussi
Que dire aussi de cet excellent traitement né dans les années 50-60 qui stimule des parties de l’oreille en relation avec d’autres parties du coprs humain. C’est l’auriculothérapie.
Grace a des instruments adaptés, le docteur indentifie les points à traiter, puis laisse quelques aiguilles dans l’oreille.

L’acupuncture, l’autre façon de quitter la cigarette

Il est une methode alternative pour stopper la cigarette et ses effets d’accoutumance, elle constitue une seconde chance pour certaines personnes qui n’ont pas pu arreté des le premiere methode : l’acupuncture.
En général, ce sont les nausées causées par la fumée qui déclenche l’arret du tabac.
On retire soi-même les aiguilles au bout de deux à trois semaines. D’autres aiguilles peuvent être posées un à trois mois après les premières.

Depuis 1990, cette médecine est utilisée en France et elle obtient des résultats satisfaisant dans le traitement des addictions.
Etonnamment, Trop peu d’organisme encore la maîtrise et l’administre à leur patientele.
Le choix d’un praticien se fait principalement sur la réputation et les retours des patients satisfait des resultats de cette science.
mutuelle santé

Pratiquée depuis 20 ans

23 Jul

Il existe plein de méthodes pour stopper la clope
Méthode se suffisant à elle-même ou en soutien, l’acupuncture est une alternative “naturelle” aux produits de remplacement à la nicotine. Recommandée pour quitter l’accoutumance à la cigarette, elle donne des résultats étonnants…
mfp services

Au départ, nous nous rencontrons pendant plus d’une heure. Tout commence par un questionnaire pour sonder, se faire une idée des conditions physiques et psychiques.
La méthode est basée sur l’équilibre entre le corps et l’esprit.
Les endroits du corps qui sont piqués sont la main, le nez, le dessus des oreilles.
On garde les aiguilles environ vingt minutes. À l’issue de la séance, la plupart des personnes arrêtent de fumer.
Quelques aiguilles sur l’oreille, ça marche aussi
Développée en France dans les années cinquante, l’auriculothérapie est la recherche, au niveau de l’oreille de sensibilités correspondant aux différents membres de notre organisme.
Pour que le patient cesse de fumer, le praticien sélectionne les points “stratégiques” de chacun à l’aide d’un petit appareil électrique, et pose sur l’oreille quelques aiguilles.
“Certains viennent après l’échec d’autres techniques, ou pour une aide complémentaire.
Il arrive qu’en une seule séance, nous parvenons à ce que le patient abandonne la cigarette,
en général, la moyenne de réussite se trouve en 3 et 6 séances”, constate le Dr Sébastien Forficule, auriculothérapeute.

Depuis 1990, cette médecine est utilisée en France et elle obtient des résultats satisfaisant dans le traitement des addictions.

Pourtant, les consultations antitabac des hôpitaux utilisent peu cette technique.

Le choix d’un praticien se fait principalement sur la réputation et les retours des patients satisfait des resultats de cette science.